APPEL À PARTICIPATION

Rejoignez la vindicte !

 Menu

En pratique

Recherche présentatrices ou présentateurs pour le premier épisode

Le tournage du premier numéro est prévu en fin de semaine. La présentation se fera en panel.

Prenez contact ou envoyez ces coordonnées aux intéressé.e.s : contact@vindicte.com / 06.78.30.73.53

Info émission pilote
Pas encore d'émission pilote !
Faites-nous part de vos idées : elles sont bonnes !
Actualité du 22 juillet
Affaire Importance Urgence
Joffrin Peu important Peu urgent
La cathédrale de Nantes Sans intérêt immédiat Aucune
Un accident de voiture Sans intérêt immédiat Aucune
Prison 5G Jura Très important Urgent
Y revenir régulièrement
Masques obligatoires payants Important Moyennement urgent
Ouïgours Chine (Libé) Très important Peu urgent
Y revenir régulièrement
Petite fille prison Michigan Important Peu urgent

Ni l’importance ni l’urgence ne doit être prise au regard des victimes directes éventuelles. Par exemple : des enfants sont morts dans un accident de voiture. C’est terrible. Mais que devons-nous faire de cette information ? Elle est, à ce stade, sans importance pour nous. Il y aura peut-être des suites dans l’enquête qui mettront en cause des facteurs qui auront une importance ; il y aura peut-être également une réaction médiatique qui pourra avoir son importance.

L’urgence, c’est pour nous : doit-on traiter cette actualité maintenant ? Il s’agit de trier les faits pour savoir. Au reste, certains événements méritent davantage un traitement régulier qu’un traitement immédiat.

Ces décisions sont des décisions éditoriales. Nous les prendrons au regard de l’analyse politique dont on est capables : notre analyse apporte-t-elle quelque chose maintenant ? Plus tard ? Pour le savoir, il faut se poser la question pour chaque événement, en prenant le temps de la recherche d’informations.

  Affaire
BONUS Joffrin
La cathédrale de Nantes
Un accident de voiture
2 Prison 5G Jura
3 Masques obligatoires payants
1 Ouïgours Chine (Libé)
4 Adolescente prison Michigan

Une proposition d'ordre de traitement, en fonction du temps disponible, tant pour la préparation que pour le tournage. Les événements qu’on n’a pas traités sont repoussés à une prochaine vidéo – ou seront réutilisés dans un sujet plus large.

Certains éléments demandent beaucoup de préparation parce qu’il y a une mise en contexte à effectuer. Ici, c’est le cas du sujet sur la petite fille mise en prison pour ne pas avoir fait ses devoirs. Il y a toute une recherche à faire sur la place de la prison aux États-Unis ; il faut expliquer, surtout, le racisme derrière cette affaire. C’est sans doute ce travail à faire qui a empêché les médias français d’en parler. Pour les Ouïghours, le travail est là, Libé s’y est attelé : c’est en soi un événement.

Bonus : on peut envisager de les traiter d’une manière plus relâchée, uniquement sur le site Internet – et uniquement pour les membres payants (abonné.e.s) du site. Le traitement sera plus léger en ce sens qu’on pourra se contenter de réactions à chaud, en utilisant – peut-être – une sélection de tweets ou de commentaires de réseaux sociaux. Cela demande moins de temps de préparation. En plus, ce n’est pas avec ces sujets qu’on engrangera de nouveaux abonnés.

Article du 9 juillet
L'article de Libération
Que dire à partir de cet article ?

Exemple à partir d'un article de Libération, qui appelle à une union des écologistes aux insoumis. L'événement à commenter, ici, ce sont les appels récurrents à l'union des gauches.

  • On rappelle les faits : beaucoup d'appels à rassemblement de la gauche. L'article de Libération affirme que s'il n'y a pas de rassemblement, c'est parce qu'il y aurait des querelles d'égos.
  • Or, c'est oublier les divergences politiques. Il y a deux rapports à l'écologie. Soit on veut mieux maîtriser les écosystèmes grâce à l’écologie, soit on veut rester humble et dire qu’on ne doit pas les maîtriser : actuellement, le gouvernement et une partie d'EELV est dans la première idée.
  • Les changements sont concrets : la décroissance de certains secteurs. Est-ce qu’on doit fermer les usines ? Ou amener une conscience écolo dans les entreprises ? On ne voudra pas les mêmes réformes.
  • Dans le deuxième cas, il n’y a pas de changement politique par rapport à Macron. Dans le premier cas, on crée du chômage dans certains secteurs, on enlève du travail, ce qui implique de repenser l’organisation sociale (fin du PIB comme mesure de la santé d'une économie, par exemple).
  • Réduire cela à une querelle d’égos, c’est faire comme s’il n’y avait pas de question politique. Jadot et Mélenchon ne sont que des porte-paroles d’un mouvement. Une alliance sans accord sur cette question serait précisément une alliance d'égos et non une alliance politique.
  • Au fond, soutenir une alliance sans se poser la question, c'est soutenir le statu quo tout en reprochant à celles et ceux qui le refusent de ne pas faire d'effort. Ces appels à l'union de la gauche sont des appels à renoncer à l'écologie décroissante.
Fermeture de la fenêtre
La lettre du projet
Vindicte - dernière mise à jour le 3 août 2020